économie circulaire développement durable

Les organisations internationales

Pendant les Trente Glorieuses (1945-1973), marquées à la fois par la croissance du PIB et le développement des échanges, l’essor des échanges et la mutation des structures ont été favorisés par la mise en place d’institutions et d’accords internationaux à vocation commerciale.

 

 


• Le GATT, devenu OMC, existe depuis 1947 : accords de La Havane puis de Genève pour réglementer le commerce et favoriser le libre-échange. Le but était également d’assurer la paix dans le monde. Depuis 1947, le GATT a fait beaucoup de progrès. En décembre 1993, l'uruguay round (8ème cycle de négociations internationales du GATT, engagé 8 ans plus tôt) est sauvé in extremis : plus de 120 pays s'accordent notamment sur la création d'une OMC, qui est le prolongement du GATT, avec davantage de pouvoir.

• L’OECE est créée en 1948 par 18 pays européens autour des EU et du Canada afin de répartir l’aide Marshall : 3% du PIB pendant 4 ans à conditions que soient mutuellement abolies les barrières aux échanges et aux paiements. En 1961, L’OECE devient l’OCDE et accueille le Japon, la Finlande, l’Australie, la N-Z jusqu’en 1974. L’OECE a suscité parmi ses membres un fort développement des échanges. En 1973, le commerce intra-OCDE est libéré de 75 à 95%, les obstacles subsistant relevant du GATT. Aujourd’hui 29 membres.

• La CEE : En 1957, le Traité de Rome instaure le libre-échange des produits agricoles et industriels dans l’Europe des six. La Convention de Yaoundé crée un objectif de zone de libre-échange entre la CEE et 18 pays africains. En 1975 la convention de Lomé étend l’accord à 46 pays d’Afrique, Caraïbes, Pacifique (ACP).

• L’AELE = association de libre-échange regroupait en 1959 des pays européens non membres de la CEE. Accords entre la CEE et les autres membres de l’AELE.

• 1949 COMECON (français CAEM) pour les flux d’échanges entre l’URSS, les pays d’europe de l’est (sauf Yougoslavie et Albanie), le Vietnam et Cuba. But non pas de libéraliser les échanges mais de les planifier. Disparaît en 1991.

• La CNUCED : conférence de l’onu pour le commerce et le développement). Convoquée en 1964 par le conseil économique et social de l’ONU, cadre permanent de négociations siégeant à Geneve. Il y a 4 groupes géographiques et politiques dont deux forment le groupe des 77 (à peu de choses près les pays non alignés, qui sont désormais plus de 100, mais ensemble sans réelle cohésion) dont les revendications aboutissent à des aides des PMA.

 

 

 

Aspects internationaux

Le microcrédit

La Division Internationale du Travail

La Globalisation

Les firmes multinationales

Les organisations internationales


 

|Contact |Reproduction interdite : economie circulaire.com